Chocolats à la chantilly et à la gelée de cassis

Il faut :

  • Un moule souple avec des empreintes de la dimension de chocolats (Flexipan)
  • 1 tablette de chocolat noir à cuire
  • 1 noix de beurre
  • de la chantilly
  • de la gelée de cassis

Faire fondre tout doucement le chocolat avec un tout petit peu de beurre.

A l’aide d’un pinceau, tapisser l’intérieur des empreintes avec du chocolat.

Mettre une heure au frigo.

Puis remplir chaque empreinte de gelée de cassis et de chantilly en laissant un peu d’espace pour pouvoir fermer avec une couche de chocolat.

Remettre au frigo.

Nb : décorer avec des billes argentées en sucre ou des vermicelles de couleurs.

Et démouler au dernier moment avec des gants si possible.

C’est le moment le plus délicat, attention à la casse! Si c’est trop difficile, mettre quelques minutes au congélateur.

Publicités

Brochettes de fruits au chocolat

Il faut :

  • des fraises
  • 2 bananes
  • 2 kiwis
  • 1 pomme
  • 1 poire
  • 1 grappe de gros grains de raisin
  • 1 ananas
  • 1 mangue (pas trop mûre)
  • 1 tablette de chocolat noir de 200g
  • 1 tablette de chocolat blanc de 200g
  • 200 g de beurre
  • des cures dents en bois
  • un support pour piquer les cures dents : un gâteau (un pain d’épice sur la photo), un 1/2 pamplemousse recouvert de papier alu, un 1/2 melon, une pyramide en polystyrène …

Laver les fraises, bien les égoutter puis les équeuter.

Laver et détailler les grains de raisin.

Eplucher les autres fruits et les couper en gros dés.

Les mettre au frigo au moins 30 minutes.

Faire fondre dans 2 casseroles à feu très doux respectivement, 100 g de beurre avec la tablette de chocolat noir et 100 g de beurre avec le chocolat blanc.

Quand le mélange est homogène, couper le feu.

Embrocher les fruits sur les piques en bois et tremper la moitié des fruits dans le chocolat.

Piquer les cures dents sur un support pour que le chocolat durcisse et déguster !

Idéal sur des buffets.

Variante pour les gourmands : faire des grandes brochettes et les arroser de chocolat dans l’assiette.